Une nuit en Enfer 👿

septembre 20, 2018 1 Par FollowMeM

Un peu avant 21h, nous arrivons à la gare de Lao Cai pour prendre notre train de nuit : Lao Cai – Hanoï

Nous avions réservé nos billets quelques jours avant à la gare d’Hanoï pour 550 000 VND par personne soit environ 21€.

21h: Nous montons dans le wagon 6 du train SP4 en direction de Hanoï.
Vu les photos trouvées sur internet, nous étions sereines quant à notre trajet.

En arrivant sur le quai, Surprise ! le train est bien plus vieux que ce que l’on avait imaginé mais ce n’était pas pour nous déplaire. L’âge avancé du wagon rendait le voyage encore plus typique et original et ça nous semblait être une bonne aventure à vivre.

Dans la cabine, un colocataire japonais était déjà installé sur une couchette du haut.
Des snacks et de l’eau nous attendaient et le linge de lit semblait propre.
Cependant, la chambre n’avait rien à voir avec la photo, c’est un peu comme les burgers au Mc Do, il y a la pub et la réalité…

Ça nous faisait rire au début mais cela n’a pas duré très longtemps…

Les toilettes semblaient si vétustes et sales que nous avions peur d’y aller. Une eau marron s’écoulait du robinet mais heureusement, nous avions des lingettes et du gel anti-bactérien dans nos sacs. Malgré cela, nous étions prêtes à passer une bonne nuit, jusqu’à ce que Marie essaye de brancher notre multiprise et sente une chose sur son épaule.

Après un cri et un geste brusque pour l’enlever, nous avons vu un cafard courir sur son oreiller et aller se cacher on ne sait où. Pour nous, il était impossible de dormir en sachant qu’il était là, dans le lit. Muriel a alors entrepris de le retrouver et de le sortir de là.
Après quelques pulvérisations d’insecticide et deux autres cafards surprises, nous prévenons un contrôleur qui rigola au début. Puis nous interceptons la responsable du wagon d’à côté, qui eu l’air de prendre les choses un peu plus au sérieux.

Le contrôleur est alors revenu pour secouer, retourner et “nettoyer” les matelas et banquettes, balayer le sol et enlever la poubelle… Il y en avait partout, pas étonnant vu les noyaux et autres déchets évacués pendant ce nettoyage sommaire.

Elise ne voulait plus du tout revenir dans la chambre même si nous pensions que le problème était réglé… Malheureusement, il ne l’était pas. Sur la table, sur le sol, sur les lits, dans la cabine, dans les couloirs, des cafards de toutes les tailles.

Elise est restée dans le couloir du wagon 5, debout toute la nuit. L’employé lui a même apporté un petit tabouret sur lequel, elle s’est assise jusqu’à ce qu’elle voit des cafards courir en dessous.

Muriel et Marie ont essayées de s’endormir quelques minutes en se calfeutrant.

Résultats :

  • Pour Elise, 0 minute de sommeil
  • Pour Muriel, 5 minutes de sommeil
  • Pour Marie, 15 minutes de sommeil

Les autres passagers semblaient ne rien avoir remarqués. Ils dormaient tous.

5h du matin, nous arrivons à la gare d’Hanoï, fatiguées mais soulagées de sortir de là.

Nous aurions pu faire le trajet Sapa/Lao Cai – Hanoï en bus, à un prix moins élevé. Le trajet aurait été plus rapide et surement bien plus confortable. Mais nous avons voulu prendre ce “fameux” train de nuit Vietnamien. Ça nous apprendra ! 😛

En résumé : Le train de nuit au Vietnam, si les insectes ne vous dérangent pas, pourquoi pas. Pour notre part, plus jamais !

Cette nuit restera le pire moment de notre séjour.